PENELOPPE ou les aléas du quotidien

22 avr. 14

NEWS EN VRAC

Ah que coucou tout le monde

Je vous souhaite une bien belle journée, ensoleillée si possible, douce au demeurant !

regime

Immage d'internet

 

Pourquoi je vous colle celle là ? Histoire d'avoir une introduction au blablas qui va suivre. Ben vii, je vous cause régime, yoyo, my life ce coup ci.

Pour ceux et celles qui me suivent depuis le début, vous aurez peut être imprimé le fait qu'au début du blog je ressemblais encore à ça :

44901406_p

 85 kg au plus bas, entretenu à grand renfort d'hyperactivité multiples : ménage, boulot, jardin, pompiers, repassage sur chèque emplois service, tricot, crochet, couture, rollers, vélo.... jamais à la maison, et quand j'y étais, j'avais pas le temps de lézarder sur le canap, à moins d'avoir les mains occupées, c'est fou ce qu'on tricote bien devant des séries à macabés !

J'ai jamais été mince, encore moins maigre ! à 17 ans, la balance me disait déjà "pas plus d'une personne à la fois" : 98 kg, deux ans de régime, le tout sous Isoméride (gloups)

perso 010

82 kg, taille 42/44, la fac n'a pas aidé à maintenir ça, j'ai arrêté la danse classique et l'équitation

Sortie de la fac, j'ai signé chez WW, j'ai perdu les 20 kg, et repris 30 .... pour le coup, en deux ans de WW, c'est surtout le porte monnaie qui a perdu.

perso 016

Quand aux gamins, ben.... ça aide pas vraiment : j'ai passé les 20 dernières années à yoyoter entre 98 et 85 kg, sachant que je prenait systématiquement du poids dans les six mois qui suivaient les accouchement, que je perdait dix à 15 kg sur la grossesse suivante.... que le manque de sommeil ne favorise pas vraiment l'absence de grignotage nocturne pendant les biberons...

J'ai réussi à maintenir mon IMC à 30 /31 uniquement grâce à l'activité physique, les "régimes" divers et variés auxquels je me soumettait ne faisant qu'accentuer l'effet yoyo

Il y deux ans maintenant, je me suis flingué le dos au taff : kiné, doliprane, biprofénid.... AT ! Donc qui dit arrêt de travail, dit indisponible pour raisons médicales, càd plus de gardes, plus d'inters, plus de sport... Le ménage, c'est Cher et Tendre qui s'y colle pour ce qui est de l'aspi, les gamins s'occupent du lave linge et du lave vaisselle, la pelouse... elle se démerde et j'ai une Mary Poppins qui vient repasser, faire les vitre et passer la serpillière deux fois par semaine

Un an et demi maintenant que je suis suivie à cardio prévention, à Sélestat. J'y croise régulièrement une diététitienne, la psychologue, l'infirmière.... même une louloute spécialisé en "rééducation à l'effort" que j'y ai rencontré !

La diététicienne, c'est cool, on tape la discute, elle me cause kilocalories, portions, féculents, légumes... je laisse dire

La psychologue, c'est déjà plus intéressant

Avec elle, j'ai abordé ma façon de cuisiner : des mignardises et des portions individuelles plutôt que des cakes salés et des grandes quiches et pizzas ! Pour les ragoûts, paella, couscous, choucroutes.... faire de gros volumes dont on congèle ou stérilise les restes en portions individuelles pour de futurs repas. Privilégier les sucres non raffiné et les farines complètes plutôt que les produits ultra rafinés .... j'ai stabilisé la prise de poids, et perdu deux kg en six mois !

Génial, mais pour opérer le dos, faut que j'arrive à perdre 20 kg de plus que les 30 que j'ai pris depuis l'AT

La coach en "bouger plus"... génialissime : elle m'a cuisiné sur mes habitudes de vies, mis un podomètre à la patte et constaté que j'ai plus d'activité physique qu'un bureaucrate adepte des transports en commun. Et ça alors que je me pleins que j'en branle plus une !

Début mars, ras le bonnet. Je me suis pointé au service de chirurgie bariatrique de l'hopital Pasteur à Colmars : Réunion d'information, rdv avec le chir, une liste d'ordonances longue comme un jours sans pain pour tout un tas d'examins différents !

Cardiologue, pneumologue, psychiatre, radiologue, échographie abdomino-pelvienne, endoscopie, labo du sommeil.... nutritionniste, prise de sang à la recherche de tout et du reste avec 

Tout est ok, me manque juste les résultats du cardiologue, mais il a du retard dans les comptes rendu... espère que le chir n'ait pas besoin de lui rappeler d'envoyer ça par mail, ça va faire désordre

Me reste aussi un dernier rdv avec la nutritionniste dans le courant de la semaine

Quand à la psychiatre, elle est formidable. On a discuté des différents régimes que j'ai déjà essayé, des progrès de la médecine, de recherches alternatives qui ont du mal à percer dans le petit monde des toubibs : paraîtrait il que les enzymes qu'on a dans la salive, jouent un rôle important dans la manière dont sont fractionnées les molécules durant la digestion... à suivre !

Toujours est t-il que la brave dame me sort que bon, les molécules de féculents sont plus facilement fractionnées dans un bain "basique", alors que les molécules de protéines le sont dans un bain "acide" et que bon, je ne risquait rien, étant déjà engagé dans le processus d'un bypass, à essayer de dissocier.

J'ai donc, et ce depuis trois semaine, essayé dans la mesure du possible, de cuisiner viande, poisson et autre avec des légumes et des crudités à midi, et de faire les féculents légumes crudité le soir. Pas évident. La blanquette passe mal sans croûte et sans Nüdele, pareil pour le goulasch, sans la purée, ça le fait pô. Mais bon, c'est plus trop la saison des mijotés hivernaux non plus !

Je me rabat donc sur des grillades, des salades composées, des poêlées colorées et consistantes .... les recettes vont suivre, le temps que je trouve le temps de les poster justement. Là, je sort d'un marathon médical qui m'a laissé sur les rotules .... et même que les prunes que tu reçois à l'hosto pour être garé sur la pelouse ne sont pas remboursées : deux fois 35€, tu les sent passer !

Devant la télé, le soir, je me boulotte des yaourts nature ou de la faisselle (à la marmelade d'orange ou au sirop d'érable)... ouep, je me tape mon dessert trois plombes après le repas .... histoire de quand même avoir mon dessert, parce que le jambon harissa, parait que même devant les experts, c'est pas top.

Bref, en un mois et demi, je suis passée de 119,8 kg à 114,4 ! pas mal, mais largement insuffisant.

Aucune carence

Pas plus en fer, qu'en zinc, qu'en vitamines

ça le fait

Je part quand même sur un bypass

Le dos doit être opéré, et ça, dans l'idéal, ça serait pour la semaine dernière, comme quoi ça urge !

DSCF0798

Quand j'aurais perdu assez de poids, le neurologue me retappe le dos et après, je retourne à la caserne. Objectif pompe tonne !

54277709_p

Tu peux pas savoir ce que ça me manque !

 

 

 

Posté par Peneloppe67 à 17:09 - - Commentaires [12]
Tags : ,

19 avr. 14

J'ASSUME

quoi ?

Ma coupe, mes bésicles, mon âge, moi quoi

DSCF0799

 

Posté par Peneloppe67 à 20:03 - - Commentaires [10]
Tags :

JOYEUSES PÂQUES

u

Joyeuses Pâques à vous mes amis, peut m'importe vos convictions philosophiques, puissiez vous en ce jour, trouver Paix, amour et bonheur

Je vous embrasse et vous dis à bientôt

imagesu

 

Posté par Peneloppe67 à 17:34 - - Commentaires [10]

NIDS AUX FRAISES

DSCF0908

Coucou tout le monde

Je vous présente une idée de nids aux fraises née d'un Erberstich qu'on s'est petit déjeuné au Edeka la semaine dernière. Ben viii, avec Cher et Tendre, quand on se tape les courses à deux à Endingen, on termine toujours par un café à la boulangerie du Edeka, et parfois, on goûte une pâtisserie qu'on ne connaît pas encore, histoire de se cultiver ... ce qui permet de re pâtisser des trucs sympa une fois de retours

Ce coup ci, un Erberstich : gros triangle en pâte à croissant, fourré confiture de fraise et crème diplomate, gourmand à souhait... mais pas très présentable dans la version "dessert de fête"

J'ai donc repris les ingrédients de base et j'ai changé la forme

DSCF0909

Ingrédients :

Une pâte briochée feuilletée, un demi litre de pouding, 250g de crème fraîche entière liquide, une barquette de fraises

DSCF0907

Préparation :

Allumer le four sur 210°C

Étaler la pâte briochée feuilletée et découper huit disques de 12 cm de diamètre, poser sur une plaque à four tapissée de papier sulfurisé

Découper huit autres disques qu'on évide d'un coup de verre à snaps pour obtenir un cercle : poser sur les disques précédents.

Recommencer l'opération de manière à superposer un disque plein et trois disques évidés. J'ai badigeonné à l'eau et au pinceau pour que les disques collent ensemble. Le surplus de pâte a servi pour faire des torsades aux amandes et sucre glace (pas de photos, la recette une autre fois)

Enfourner et cuire 15 mn environs (on surveille, ça ne doit pas brûler)

Pendant que ça cuit, faire cuire le pouding en suivant le mode d'emplois sur le paquet, filmer au contact et laisser refroidir

Réserver huit belles grosses fraises et tailler les autres en petits cubes, réserver

Monter la crème fraîche entière liquide en chantilly et ajouter une càs de sucre en poudre pour la serrer.

Macaronner la chantilly dans le pouding refroidis à la maryse, mettre dans une poche à douille.

Poser les "vols au vent" en pâte briochée feuilletée sur un plat de service. Remplir à moitié de cubes de fraises, dresser la crème diplomate par dessus et décorer avec les fraises réservées (coupé en éventail pour plus d'effet)

Réserver au frais le temps de servir

DSCF0906

La première fournée, je l'ai faite à la farine complète, ..... ça n'a pas levé assez et le feuilletage est resté "plat", je me suis contenté d'y couler du pouding

la seconde fournée, farine T55 et margarine : **** de fruido* de mes deux qui te transforme ta pâte briochée feuilletée en brioche !

la troisième fournée, je l'ai faite avec de la T55 et du beurre 1/2 sel, fond de frigo oblige un vendre Saint, parfait, sauf que j'ai pas de photos du coup

Le reste de crème diplomate, je l'ai servi en verrine avec des fraises, c'est sympa aussi, le feuilletage commençait à me sortir par les trous de nez !

DSCF0916

DSCF0918

DSCF0920

DSCF0949

DSCF0952

Si je dois être honnête, la première fournée était de loin la meilleure, gustativement parlant. La farine complète aporte un réel plus. Par contre, je ne maîtrise toujours pas le feuilletage avec.

14 avr. 14

LE CHAT QUI SNIFFAIT DE L'HERBE

Herbachat

image d'internet

 

Jeudi dernier, le Crapule rentre de vadrouille sur les coup de midi et se met à "tousser" façon "boule de poils" dans le couloir... tu te dis "Normal"

Jeudi soir, le Crapule rentre de vadrouille complètement flagada et "tousse" à toutes berzingue, se couche sur le canap et refuse de boulotter ou de boire : quand tu lui humidifie les babines, il "tousse"

Vendredi matin, plus de 60€ de véto, antibio et anti inflammatoire : "l'a du se faire mordre ou griffer, demain ça irra, sinon, tu rappelle"

Samedi matin, le chatounet est en pleine forme, sauf qu'il "tousse" dans les escalier, devant la gamelle.... re véto  et radio (78€) : "l'a un truc coincé dans la trachée", donc faut un fibroscope pour une endoscopie, donc direction Strasbourg chez un véto équipé (c'est le seul) qui nous attend

Donc à deux plombes de l'aprèm, tu débarques chez le véto qui t'attendait, enfin, attendait le Crapule... une plombe d'attente et 330€ plus tard, te rapporte un carré de gaze avec un brin d'herbe moitié décomposé dessus : six cm dans la cavité nasale, le reste dans la trachée ! Normal

Le chat avait sniffé de l'herbe !

 

DSCF0862

Qui a dit que consomer de l'herbe ne rendait pas malade ???

Moi je trouve que ça coute cher !

 

Posté par Peneloppe67 à 18:40 - - Commentaires [22]
Tags :


08 avr. 14

EPIC FAIL

(pour la 'tite histoire, suite à plusieurs otites qui ont perforé et donc un tympan cicatriciel, pose des "yoyos" chez la Mini Miss le mois dernier)

tumblr_inline_mtd5nwcROS1rbehcm

ça fait une bonne grosse demi heure que tu prêches dans le désert, la Mini Miss ayant décidé que tu pouvais toujours causer, l'a beau pleuvoir, elle insiste pour le maillot de bain :

- "Dis donc, ça t'arrive d'écouter quand je te cause ?"

- " ? "

- " Ne me dis pas que t'es sourde, ça marche pas comme excuse, le toubib t'as posé des aérateurs hier, il a dit qu'avec ça, maintenant t'endends très bien ! "

- " Ben, justement, maintenant y a des courants d'air !"

.....

Bad poker face !

Posté par Peneloppe67 à 10:51 - - Commentaires [5]
Tags :
03 avr. 14

CERISIERS EN FLEURS

Coucou tout le monde, je vous souhaite une bien douce soirée.

Fait toujours doux, mais le ciel est lourdement voilé. Alors pour égayer l'ensemble, quoi de mieux que du cerisier en fleurs, ça tombe bien, c'est la saison, c'est plein de douceur, et ça sent tellement bon qu'on a l'impression de se promener à l'intérieur d'une bonbonne de parfum

Attacher les ceintures, c'est parti : entre Mussig et Schnellenbuhl, ou Schnellenbuhl et Mussig, c'est tout comme

DSCF0706

DSCF0707

DSCF0708

DSCF0709

 

Posté par Peneloppe67 à 16:45 - - Commentaires [14]
Tags : , ,
02 avr. 14

CANNELLONI AU LAMIER POURPRE ET RICOTTA

DSCF8044

Ah que coucou tout le monde, je vous souhaite une bien belle soirée de printemps ensoleillé... et vu qu'il fait beau, on en profite pour utiliser ce que la nature nous offre en ce moment, le lamier pourpre

DSCF3146

Ok, la saison est presque fini, mais la recette date pas de ce midi non plus.

Le lamier pourpre, je vous en avais déjà parlé là :

Je vous avais même donné une recette de lasagnes là

Cette fois ci, je partage avec vous une recette de cannelloni au lamier pourpre et à la ricotta, à la tomate !

DSCF8044

pour six personnes (pour moins, tu divises)

Ingrédients :

un paquet de cannelloni, une grosse passoire de lamier pourpre (sans les tiges, mais avec fleurs), un oignon, un pot de ricotta, sel, poivre, huile d'olive, un litre de sauce tomate (ici, du jardin et fait maison, mais tu peux aussi en acheter du tout prêt), une poignée de fromage râpé (meule de foin et tomme du Ried, pour ma part)

Préparation :

Allumer le four sur 180°C

Rincer et essorer le lamier pourpre.

Éplucher et émincer finement l'oignon. Le faire revenir dans une càs d'huile d'olive pour le faire blondir. Ajouter le lamier pourpre et faire suer à feu moyen tout en remuant. Le lamier va retomber et rendre de l'eau. Laisser mijoter jusqu'à ce que le liquide ait disparu mais ne pas oublier de remuer dans le wok.

DSCF3147

DSCF3148

Ajouter la ricotta, rectifier l'assaisonnement, mélanger et réserver hors du feu.

Verser la moitié de la sauce tomate dans un plat à gratin

Prendre les cannelloni et les farcir avec le mélange lamier pourpre/ricotta (avec une poche à douille sans douille, c'est top, sinon, ça marche aussi avec une petite cuillère et tu tasses bien avec le manche de la dite cuillère)

Poser les cannelloni dans le plat à gratin et recouvrir avec le reste de sauce tomate

Saupoudrer de fromage râpe et une demi heure au four

DSCF8043

DSCF8045

Bon, ceux qui hésitent à utiliser de la verdure inconue rayon fruits et légumes de la supérette du coins, on peut facilement remplacer le lamier pourpre par des feuilles d'amarante à épis blancs ou du chénopode blanc (qui est aussi une amaranthacée)

amarante

chenopode wp2181b515

L'ortie fait tout aussi bien l'affaire

Sinon, ben, rayon surgelé, y a des épinards !

 

01 avr. 14

PROMENADE PRINTANIERE

Ah que coucou tout le monde

Je vous souhaite une bien belle et douce journée .... au soleil ! Le beau temps est de retours, les températures presque estivales, le barbecue est ressorti pour une saison, les vélos aussi !

Tant qu'à faire, on en profite

DSCF0699

DSCF0697

DSCF0695

DSCF0694

DSCF0690

DSCF0689

DSCF0687

DSCF0686

DSCF0684

DSCF0683

DSCF0698

DSCF0692

Alez, je vous embrasse et vous dit à bientôt

Posté par Peneloppe67 à 15:10 - - Commentaires [8]
Tags : , ,
21 mars 14

CARRES FEUILLETES A LA FONDUE DE POIREAUX ET BOUDIN BLANC

DSCF8481

Hopla Geiss, vu qu'y en a qui bavent.... j'men vais vous faire baver !  Des feuilleté, j'en ai encore en stock, prépare toi une salade verte, t'en aura besoin, lol.

DSCF8482

Ingrédients :

Une pâte feuilletée ou une pâte briochée feuilletée, deux blancs de poireau, une noisette de beurre, sel, poivre, (ou bouillon en cube) un boudin blanc, une poignée de fromage râpé

DSCF8481

Préparation :

Préchauffer le four sur 210°C (de préférence chaleur tournante)

Couper les blancs de poireaux en fines rondelles, les faire suer dans la noisette de beurre avec le sel et le poivre (perso, j'y coince plutôt une pincée de bouillon en poudre) Remuer, ça doit blondir à feu moyen

Enlever la peau du boudin blanc et le couper en tranches fines (cinq mn d'épaisseur max)

Étaler la pâte feuilletée ou briochée feuilletée, la recouper en carrés de 10/10 cm de côté

Poser une càc de fondue de poireaux au milieu d'un carré, poser une rondelle de boudin blanc dessus et rabattre les angles vers le milieu du carré (pincer pour souder)

Déposer chaque carré ainsi fait sur une plaque de four tapissée de papier sulfurisé, mettre une pincée de fromage râpé sur chaque carré feuilleté et enfourner pour dix mn, un quart d'heure : ça doit être bien doré

Sortir du four, poser sur un plat et servir tiède (avec une salade verte par exemple)

DSCF8483

Et là, je viens de m'appercevoir que la seule photo où t'y vois le poireau/boudin, elle est tellement floue, que t'y vois rien justement

Y a pas à dire, j' suis douée moa !

 



Fin »