6_picture2

7 °C dehors et un vent à décorner les cocus

Une synusite carabinée et un RDV chez le toubib vendredi après midi

Des encours qui s'ammassent, le repassage qui s'empile...

Un jardin qui serait à désherber et des plates bandes qui fleurissent (si peu)

Photos_0037

Le locataire de l'appart a pris la clef des champs sans faire d'état des lieux de sortie... et laisse 715€ d'impayé. Le contrat d'assurance "vacance location" ne prend que les loyers en charges quand il n'y a pas de locataire, pas les impayés donc direction le TI.

Et la banque débite quand même le pret, suis pas chaumeur mais étudiante ...

Le thym qu'on a rapporté des Cévennes il y 4 ans pousse mais pas là où je l'avais planté : il était en bordure de platte bande et je le retrouve deux mètres plus loin :

Photos_0035

Et surtout, surtout, le 8 mai aproche à grand pas.

Pourquoi ça me colle le cafard ? Parceque le 8 c'est marché aux Puces ici dans le bled local. Et que l'autre grue vient tout les ans se promener là.

J'ai du mal avec. Avec le fait qu'elle ose encore se pointer, avec le fait qu'elle ait dit l'année dernière à Junior que "ta mère est une saloppe, elle est pleine au as et veut même pas que tonton nous paye les achats aux puces" ! Avec le fait que j'ai passé 15 ans à essayer de sortir de la galère une nana que je considérait comme une amie, presque une soeur. Que la greluche en question n'a jamais cherché à savoir si on arrivait à boucler les fins de mois mais avait toujours besoin de plus

Et que sutout la bonne copine à voulu le beure, l'argent du beure et le cul de la crémière en prime. Traduction : le mec de sa cop, le salaire du mec en question et crécher dans la maison du mec (la cop n'a qu'à divorcer, prendre un appart et mettre une croix sur son jule)

Sauf que j'ai demandé le divorce, une pension allimentaire, l'usufruit de la maison et averti les services sociaux que Mr Cher et tendre habitait chez la greluche (réduction des alloc pour madame, plus rien du salaire de Cher et tendre et un "Je peux pas demander à mes gamins de t'accepter, et en plus je t'aime plus)

Elle a fait beaucoup de dégats la donzelle... Je suis allé très loin, trop loin dans cette histoire. Et je ne sais honnaitement pas comment je vais réagir si jamais je croise son chemin samedi

J'ai passionnément aimé un homme, j'ai laissé tomber St Mexant pour lui, parce que quand on a 19 ans on consoit pas de former une famille en ayant un pays entre deux êtres. Je l'aime encore, Et dix sept ans de vie commune, avec des très haut et des supers bas, tu rayes pas ça comme ça de la carte.

La seule chose que j'ai appris ces derniers temps, c'est qu'à être trop gentille, tu te fais bouffer. Du coup j'ai proffité de mon chaumage pour reprendre mes études là où je les ai laissées, je poursuit des formation SP (pour ma gueule, et pas pour une raison d'effectifs) parce qu'à force de dire plus tard, il va être trop tard, et comme disait San Antonio : vaut mieu charrier des remords que des regrets (F. Dard)

Ils prennent l'habitude de ne pas me voir à leur petits soins, aident au ménages, et Cher et Tendre gère la meute, la maison, le jardin et le reste avec un succès tout relatif. Dire qu'il faut parfois leur tremper le museau dans la "kaque" pour qu'ils saisissent....

Si je laisse mes coups de gueule, mes coups de cafards, mes ouvrages, et autres délires ici, c'est aussi pour que plus tard, beaucoup plus tard, quand certains auront atteind l'age de raison, ils pouront avoir un autre point de vu sur ce qui a été notre vie, ma vie, leur vie.... J'ai choisis en connaissance de cause et je ne remmet pas en doute mes choix. Un jours je raconterais peut être jusqu'où on peut aller pour maintenir en équilibre alléatoire une histoire.... Et puis je blogue aussi parce que ça fait du bien de parler, de tout, de rien, de petites choses qui font les grandes avancées... Chaque jours à vivre est une victoire, chaque jours vécu, une défaite.... ET POURTANT....

Si je regarde en arrière, je peux chanter comme comme en son temps le 1ER REP : NON RIEN DE RIEN, NON JE NE REGRETTE RIEN...

Ce sont mes doutes, mes erreurs et tout le reste qui ont fait de moi ce que je suis... une survivante, femme de parole, d'honneur et de devoir 

NEC PLURIBUS IMPAR

En attendant je tricotte une robe (juste le bustier) pour une de mes donzelles et des habits pour les barbies

Photos_0038

Photos_0039 Photos_0040