Coucou,

Semaine dernière, je me suis décidé à faire (entre deux séjours à l'hopital chez louloutte) un Stollen.

Photos_0049

Bien sur, quand comme moi, tu lis que les ingrédients ..... bref, au lieu d'en faire deux de taille standart (il fallait diviser le paton) j'en ai fait un seul, qui a eu du mal à rentrer dans le moule ou plutôt sur la plaque de cuisson....

PETIT HISTORIQUE

Le Christstollen est une spécialité typiquement allemande, trop bon, qu'il soit avec ou sans pâte d'amande....

Les Allemands auraient inventé le Christstollen, roi des pâtisseries de Noël. Cette tradition remonte très loin dans le temps. C'est à Naumburg an der Saale en 1330 qu'il est mentionné pour la première fois en tant que privilège épiscopal dans la Guilde des boulangers. Cependant, son origine remonte probablement à des temps plus reculés et païens.

Autrefois, lors de fêtes, les membres des tribus allemandes dédiaient à leurs dieux des pâtisseries représentant différents symboles. La foi chrétienne interdit cependant la cuisson de tels symboles. Les habitudes païennes se sont toutefois infiltrées dans les coutumes chrétiennes pour ensuite y être intégrées. Le nom Stollen trouve ainsi ses origines dans le mot " Stulo ", une colonne dédiée aux plus grandes divinités.

Aux siècles suivants, on a donné à ce gâteau allongé une signification symbolique : celle de l'enfant Jésus emmailloté dans ses langes. Le gâteau, d'abord étalé et aux côtés rabattus, représente les langes protectrices et chaudes repliées de la même manière.

Au Moyen Age, la fabrication des Stollen a évolué vers un art hautement populaire. Vers 1496, les " Christbrote uff Weihnachten " étaient vendus sur les marchés comme produits de consommation. Au 17ème siècle, l'évolution croissante dépendait principalement des activités de la Compagnie de l'Inde orientale qui menait à cette époque un commerce florissant avec les épices utilisées pour les Christstollen.


Ces ingrédients exotiques jouent toujours un rôle majeur dans la préparation des Christstollen. Ils leur donnent ce goût si particulier et représentent le côté caractéristique de cette pâtisserie.


De nos jours, ces ingrédients venant du monde entier sont disponibles toute l'année si bien qu'en septembre, on peut déjà sentir l'odeur exquise des Stollen tout juste sortis des fours des grandes boulangeries. Beaucoup de Stollen aux goûts les plus variés sont cuits à cette période. Alors que dans les régions du Nord et de l'Ouest de l'Allemagne, les Stollen sont préparés avec de la pâte d'amande, dans les régions du Sud de l'Allemagne, les Stollen sont préférés sans farce. Les Stollen à la pâte d'amande, les Stollen au beurre et les Stollen au beurre et aux amandes sont des variantes, toutes aussi appréciées.

Ces Stollen ne sont pas seulement déjà fabriqués en septembre mais aussi déjà vendus et consommés en grand nombre. Les " Kölner Christstollen " (Stollen de Cologne) de la Konditorei Brüder Oebel représentent une part importante de tous les Stollen fabriqués en Allemagne. Ils sont expédiés depuis plus de 100 ans dans le monde entier et ont bien entendu trouvé leurs adeptes en Allemagne.

Au moment du marché de Noël de Dresde appelé "Dresdner Striezelmarkt". On peut déguster "l’Original Dresdner Christstollen" provenant d'une vielle recette du XVe siècle.

Photos_0048

Si vous êtes encore là, bravo, maintenant on passe aux ingrédients :

Ingrédients :

pour deux Stollen :

1 kg de farine, 100 g de levure de boulangerie, 375 ml de lait tiède, 100 g de sucre, 2 oeufs, 1/2 càc de sel fin, 400 g de beurre, 350 g de raisins secs, 200g d'amandes en poudre, 100 g d'amandes éfillées, 200 g de fruits confits, vanille, 2 cl de rhum brun (ou cognac, c'est selon)

De plus, il faudra 150 g de beurre pour la garniture et du sucre glace à soupoudrer

Préparation :

faire lever la levure dans un soupson de lait prélevé sur les 375 ml ainsi qu'une cuillère à soupe de farine (je ne vous aprend rien, ça s'appelle faire un levain, mais avec de la levure à MAP, on zappe et suit le mode d'emplois du  paquet)

mettre la farine dans un grand récipiant, mélanger avec le sucre, le sel et les amandes en poudre. Creuser une fontaine et verser en son centre : le lait, le levain, les oeufs, le beurre.

Bien mélanger pour obtenir une pâte levée qui ne colle plus au doigts (là je vous prévient de suite, le batteur surchauffe, donc on termine à la main)

Laisser lever au chaud et en dehors des courant d'air, pendant une grosse heure (j'ai laissé un après midi entier, vu que j'était chez louloutte, hé ben, moi je vous dit, c'est trop. Donc on respecte le timing)

Dégazer la pâte, ajouter les fruits confit, les amandes éffilées, les raisins secs. Mélanger rapidement et diviser le paton en deux. Préparer les Stollen .... Je vous mets des immages car pour les explications.... je sais je suis douée, mais c'est plus facile à montrer qu'à expliquer

 

Num_riser0002

Num_riser0001

Là vous avez le choix, vous ajouter de la pâte d'amande en boudin avant de fermer ou vous laisser nature. Perso, j'en rajoute, Cher et Tendre adddddddddddore (moi aussi)

Vous laissez doubler de volume (sur deux plaques différente et sur papier sulfurisé svp, sinon ça colle au moule (ou alors t'as fait comme moi un gateau monstrueu qui rentre tout juste dans le four ! !!!)

Quand ma mère prétend que si on sait lire, on sait cuisiner..... je vous ai déjà dis que mon Junior raconte à qui veut le savoir, que côté cuisine je suis une parfaite analphabète ???

Revenons en à nos mouton ou plutôt à nos deux Stollen....

Préchauffer le four à 200°C (ou 180°C pour une chaleur tournante) et enfourner pour 60 à 80 mn de temps de cuisson

(on surveille la couleur siouplait, on fait pas comme moi et on fait un tour à l'hosto histoire de dire bonne nuit à louloutte et personne sort le gateau du four quand la minuterie sonne....)

Ensuite, on fait fondre le beurre qui reste (les fameux 150g) et on le badigeonne entièrement sur le gateau chaud à l'aide d'un peinseau (il faut vraiment que le gateau absorbe tout)

Ensuite on laisse refroidir, on soupoudre très TRES  généreusement de sucre glace (au moins deux mm d'épaisseur) et on embale le tout hermétiquement pour le laisser poser une bonne semaine (il est meilleur au bout d'un mois mais j'ai jamais réussit à attendre aussi longtemps... )

Photos_0048

Une tuerie, un incontournable bourré de kalories, fondant à souhait, ..... Pour ceux qui n'aiment pas les faire (rien que les ingrédients, tu te ruines....) on les trouve partout en grande surface, du Lidl au Leclerc en passant par Cora et U pour moins de 3E (ne me demande pas pourquoi je ne les achète pas !)

Si vous êtes arrivées ici, sans vous sauver avant, bravo... parce qu'ici nos chemins se séparent.... étant donné que le DVD d'Hercule est sur générique de fin, je met la marmaille à la sieste et je m'en vais faire un peu de couture (j'ai les rideaux à fignoler)

Bises