DSCF3633

pour cela il m'a fallu des coquillages, en parti récupéré chez mamie (elle achète régulièrement des mini coquilles st Jacques au beurre d'escargot) en parti glané sur la plage (il y six ans lors de nos dernières vacances)

Un extracteur à jus

pieces-detachees-extracteur-de-jus-1

et un dénoyauteur

DSCF3695

le deuxième de la saison ! j'en avais pris un au gifi à 4€50 mais s'il est pas cher, il laisse passer 60% des noyeaux ce qui me rend barge : pourquoi se fatiguer à dénoyauter si c'est pour cracher les morceau une fois les cerises dans l'assiette ???

Donc retour à l'indétronable Leifheit allemand récupéré pour 15€ au Super U, garanti trois ans, et qui tient juste de quoi dénoyauter les cerises des deux cerisiers (dans les cent bocaux stérilisé, plus ce que je transforme en confiture et en tartes.... bref, ça tient pas ses prommesses mais c'est pas fait pour un usage "industriel" non plus)

Première étape : on cueille les cerises, on les passe au dénoyauteur. Ensuite elle font un séjour de 20 mn dans l'extracteur histoire de rendre leur jus (ça fera des sirop ou du jus à boire)

Seconde étape : on passe les cerises cuites au presse puré manuel histoire d'avoir de la pulpe bien fine et on pèse le volume obtenu : tant pour tant de sucre gélifiant

troisième étape : la bassine à confiture ! On laisse mijoter à feu très doux pendant un après midi entier, voir plus en remuant de temps en temps

DSCF3630

Quatrième étape : On calle les coquilles vides et propre avec du papier allu (ou du gros sel) et on verse à la càs de la compoté de cerises dedan qu'on va laisser refroidir et durcir quelques jours. C'est meilleur quand c'est bien solide, ça se lèche mieu

DSCF3633

Le reste de pâte de fruits, faut bien dire ce qui est, quand la température n'atteind pas le point d'ébulition, ça s'évapore sans caraméliser.... on le verse dans un grand plat à gratin garni de papier sulfurisé et on laisse refroidir et durcir

DSCF3694

Quand le dessus commence à crouter, on soupoudre de sucre semoule et on renverse le plat sur un autre plat recouvert de papier sulfurisé, on retire avec précaution le papier qui colle aux bonbons et on laisse sécher quelques jours. Quand ça croute à nouveau, on soupoudre de sucre, on coupe en cubes qu'on roule dans du sucre et on met en boite

ça donne de jolies pâtes de fruits (idéal pour les plateaux de douceur à Noël si ça s'évapore pas mistérieusement avant comme chez moi)