Bon, je vous laisse encore rapidement la recette de mes rillettes, si on peux appeler ça des rillettes, becauses d'hab, la rillette, c'est du porcidé, de l'oie ou du canard

DSCF3970

Là j'ai sorti une épaule, le collier et le rable d'un chevreil du congel, laissé décongeler au frigo, désossé et mis à cuire comme pour une recette classique

Bon, comme c'est une viande qui ne brille pas par la présence de gras, j'ai quand même rajouté un gros bout de lard cru

J'ai pris une grande jatte, mis ma viande coupé en cubes dedan et copieusement assaisonné : sel, poivre, lauriet, clous de giroffles, des échalottes épluchées mais laissées entières, .... et j'ai laissé mariner le tout durant la nuit. Le sel pénètre dans la viande qui tire de l'eau (et à la cuisson, la viande devient légèrement rosé, alors que si le sel est ajouté au moment de la cuisson, la viande reste grisatre à la cuisson : même principe que pour le jambon en salaison)

N'ensuite de quoi, j'ai pris ma cocotte en fonte, mis ma viande dedan et mis sur le feu : j'ai laissé mijoter entre six et sept heures à feu doux et à couvert pour que la viande s'éfiloche toute seule rien qu'en remuant

Une fois cuite, j'ai versé le contenu de la cocotte dans une jatte et j'ai passé un bon coup de cuillère en bois dedan (pour celles qui veulent aller plus vite, batteur électrique avec les crochets à pâte) histoire de bien éfilocher la viande

DSCF3970

Côté goût, rien à redire, juste la texture qui me semblait trop sèche : j'ai donc rajouté de la graisse d'oie à raison de 500g (j'avais quand même dans les trois kg de viande au départ) du coup, c'est plus onctueux et ça se laisse bien tartiner

Et comme une jatte de rillettes, ça fait quand même beaucoup pour un repas, j'ai ébouillanté des verres à pâtés que j'ai remplis, refermé à l'aide d'élastiques à bocaux et stérilisé : Une heure à 100°C

DSCF3965

J'ai réussi à remplir trois bocaux .... mais du coup, comme j'ai tout stérilisé, on en a ouvert un à midi : trop bon

C'est vrai que si on part sur du collier de porc, on n'a pas besoin de rajouter du gras, par contre pour le canard et l'oie, l'adjonction des "filets de graisse" de la carcasse (voir de la graisse d'oie) rend le mélange idéal

On peut aussi rajouter du saindoux, quetion de gout, ou tout bonnement faire cuire avec la viande des morceau de lard gras à saindoux

L'important c'est qu'au final, la rillette se laisse tartiner sans avoir un gout de paille en bouche  : un éfiloché de viande oui, mais pas sec

Bises et bon après midi ... je vous retrouve plus tard