A que coucou tout le monde, je vous souhaite une bien belle et bonne journée afin de commencer la semaine qui s'annonce sous les meilleures augures....  Météo à prendre avec phylosophie : fait toujours encore moins dix, chais pas qui a dit que ça se réchauffait ce week end, en tout cas, la seule température qui grimpe chez nous, c'est la mienne ... la grippe/synusite/bronchite/gastro/vertiges.... n'est pas encore passé, à croire que je couve et bichonne mes virus comme mes minus !!!!

DSCF4581

Donc une fois de plus de la popote qui a le mérite de se faire quasiment toute seule, si on prend en compte les petites manips entre deux siestes canapéennes (pour les courses, c'est Cher et Tendre qui s'y est collé ce samedi : c'est génial, tu lui refourgue une liste longue comme des voeux de loulous pour la Noël et une géolocalisation des magasins où tu déniche le fatras, et il trouve TOUT, mais alors TOUT : MERCI merci mon coeur) bref, j'adorrrrrrrrrrre, même le débalage et stockage in the placards (vides) il gère comme un chef

Heu.... je m'égare ... j'en était où là ??? Ah oui, la recette !

DSCF4583

Pour les cordons bleu :

Ingrédients :

chapelure, oeuf, sel, poivre ou assaisonnement à votre convenance, jambon "foret noire" bien fumé, munster fait à coeur, un beau blanc de poulet par personne, huile d'olive, une poele, un four en état de marche préchauffé à 180°C, un plat qui va au four

Préparation :

Préparer la chapelure dans une assiette creuse, l'assaisonner légèrement et bien mélanger. Battre l'oeuf (ou les oeufs, si vous faite plus que deux cordons) dans une seconde assiette creuse. Poser le nombre de tranche de jambon de foret noire nécessaire à porté de main sur une assiette et sur une autre, le nombre de tranches de munster qu'il vous faut (soit une belle grande tranche de jambon et environ deux à trois tranche de fromage par morceau de barbaque : on coupe le fromage comme on en a envie, s'agit juste de couvrir un coté de la viande)

Prendre un blanc de poulet (mais ça marche aussi avec une escaloppe de veau ou de dinde.... à vous de voir ce que vous avez envie de boulotter) l'entailler dans l'épaisseur de façon à obtenir une grande poche, voir un bout qu'on peu ouvrir comme un livre (ou faite le faire par votre artisant boucher) couvrir entièrement l'intérieur avec le jambon, mettre du munster d'un seul côté et refermer le tout. Là, vous avez le choix, cure dent ou not cure dent, à vous de voir. j'en ai pas mis !

Faire chauffer l'huile dans une poele qui colle pas. Passer les cordons bleu à l'alsacienne dans l'oeuf battu, puis dans la chapelure avant de la coller recto verso dans l'huile chaude : faut pas les faire cuire, juste saisir la croute histoire que ça ait une belle gueule et que ça ne se fasse pas la male ! Puis réserver dans un plat qui va au four, le temps de préparer les autres cordons bleu.

Une fois toute la viande saisie et dans le plat, couper le feu sous la poele et enfourner le plat de viande pour une petite demi heure à 180°C (juste le temps d'aller se reposer en attendant qu'ils aient fini de mettre la table et qu'on puisse boulotter)

DSCF4582

En accompagnement : un sauté d'endive et de lauchswiebel (ciboule) à la chinoise et des pommes de terres en robe des champs sautées

Pour la poelée de légumes :

Ingrédients :

Deux belles bottes de ciboule (la chinoise de préférence, les tiges sont plus épaisses, mais celle du jardin fait tout aussi bien l'affaire, prévoir juste suffisament de temps pour les détérer par ce froid polaire) 500 g d'endives environ (j'ai pris la moitié du paquet d'un kg que j'avais à la cave, mais l'idéal est d'avoir de petits chicots, un supper gros, ça le fait moyen) une càs d'huile de sésame, une càs de sauce sauja, une càs de sirop de canne liquide, deux verres d'eau

Préparation :

mettre l'huile, la sauce sauja et le sirop dans un wock, enlever les extémitées radiçaires de la ciboules et couper les tiges en tronçons de cinq cm environ (n'utiliser que les tiges, les feuilles vont être ciselées et congelées, elles servirons plus tard dans des souppes ou des rotis) enlever les bouts des chicots d'endives et couper en 4 dans la longueur. Ajouter les légumes dans le wock et faire sauter à feu vif pendant une ou deux mn. Baisser le feu et ajouter l'eau histoire de couvrir à hauteur et laisser mijoter jusqu'à évaporation complête de l'eau de cuisson.

Donner un coup de spatule en boit pour bien enrober les légumes des sucs de cuissons qui restent au fond du wock et servir (ça vous prend entre dix mn et un quart d'heure grand max, à surveiller ou à faire surveiller)

DSCF4581

Pour les pommes de terres, c'est des "gekocht/gebrädelte" c'est à dire des pommes de terres cuite en robe des champs, épluchées, coupées en tronçons ou quartiers si elles sont trop grosses pour être servies entières et grillées à la poele, avec des épices, des herbes et un fond d'huile histoire de les avoir bien croustillantes. Ici, en Alsace, c'est un grand classique : on se sert des krumbeehre du repas de la veille pour les faire, mais rien ne vous empêche de les faire cuire juste avant de les faire griller (penser à ne pas vous bruler les mimines en épluchant)

Bon, je vous laisse et vous embrasse. Je vais voir ce que donne ma chorba au mouton (boulettes) et direction le canap, y a pas de raison que je ne profite pas de mon arret de travail, déjà que je suis obligée de jouer les prolongations....