Ah que coucou tout le monde..... Une fois n'est pas coutume, il NEIGE.... pour un mois de décembre, rien d'annormal, sauf que ça fait trois jours qu'on nous bassine avec des chutes de neige, y a encore des croquants pour se balader à dix à l'heure sur la route (t'appelle ça rouler ???) sous prétexte qu'ils sont pas équipés.....

Rappelle moi, ami lecteur, de te mettre une ou deux photos de la poudreuse nouvelle pas encore fondu, histoire d'en avoir un souvenir d'ici nowel.... J'ai comme l'impression que ça va pas durrer

DSCF7020

DSCF7021

Donc, par ce magnifique temps pourave à souhait, un plat mijoté qui te réchauffera les trippes : j'ai nommé le KANK ! et pour ceux qui causerait pas le patois d'ici :

RAGOUT DE COEUR/FOIE/ROGNON sauce pain d'épice

 

Ingrédients :

Un cœur de sanglier, deux belles tranches de foie, deux rognons, six oignons, deux verre de vin rouge (pinot noir) épices à pain d’épice (cannelle, gingembre, clous de girofles, cardamone, piment de Cayenne, poivre de Sichuan, macis, …) deux cubes or, eau, deux tranches de pain d’épice râcis  au four, huile pour la cocote

 

DSCF7022

 

Préparation

 

Couper le cœur en petits morceaux, réserver. Faire de même avec le foie et les rognons

Emincer les oignons en fines lamelles

Faire chauffer l’huile dans la cocote puis ajouter les morceaux de cœur et faire revenir à feu vif pendant cinq mn.

Ajouter les oignons et les épices et laisser rissoler encore cinq mn environ.

Déglacer avec le vin, ajouter les cubes or et donner un bouillon

Réduire le feu, ajouter le foie et les rognons, mélanger.  Laisser mijoter cinq mn.

Ajouter de l’eau pour couvrir à hauteur, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant une heure

Transformer le pain d’épice racis en chapelure et ajouter à la sauce. Mélanger, laisser mijoter cinq mn et servir avec des spätzle

 

DSCF7020

 

La recette est de mon beau père, il la faisait à chaque fois qu’on tuait le cochon. Ici, c’est du sanglier, chasse oblige. J’ai juste ajouté les épices et le pain d’épices, comme dans les recettes de gibiers du moyen âge, plutôt que de faire un civet.

 

Et pour la petite histoire, C'est un plat que j'avais emporté à Strasbourg lors de la rencontre des blogueuses autours des produits tripiers chez cuisine aptitude

Aurélie en a fait un supper résumé, de la soirée, je vous laisse donc filer sur son blog pour lire le compte rendu de la soirée trippe du 13 novembre dernier

Bisessssssssssss

DSCF7134

DSCF7135