Allez zou, chose promise, chose due, on repasse en cuisine pour de la souppe, une bonne, une qui me vient de ma Oma, de l'héritage quoi.... surprenante mais si bonne...

DSCF6813

et là, ami lecteur, je te prévient de suite, c'est pas avec de la verdure en boite ou des surgelé du commerce que tu va y arriver, nan, faut du frais ou des du jardin que t'as conditionné cet été et congelé dans la foulée

parce que le harcicot vert, faut qu'il soit coupé en en toutes fines rondelles de deux à trois mn max, Gebbibelt, comme disait ma Oma, parce que le nom de la soupe, c'est justement BIBBELCHESBOHNESUP !!! 

bibbelchesbohne

Photo d'internet

à ne pas confondre avec les schnibbelbohne

schnibbelbohnen

photo d'internet

Donc pour  résumer, t'as avant tout besoin de haricots verts frais dont tu enlèves les fils s'il y en a, et que tu coupe en fines rondelles. En été, avec les haricots du jardin, c'est pratique, tu conditionne ça devant la téloche le soir, tu met direct en sachets de congélation par portion et tu range ça par moins 18°C, càd au congel

et en hivers, tu sort une portion de Bibbelchesbohne et tu fait ta soupe

DSCF6813

Je te donne les proportions pour six, après tu adapte :

Ingrédients :

600 g de petit salé dans le collier (ou la palette, mais c'est plus sec) deux oignons, trois pommes de terres de taille moyenne, une carotte, un blanc de poireau, un saladier plein de Bibbelchesbohne, une càs de crème fraiche, une càs de beurre, une tasse de farine, bouillon en poudre pour rectifier l'assaisonnement, éventuellement un brin de liveche (maggikrüt) si tu as

DSCF6814

Préparation :

Eplucher et couper en matignon les oignons, la pomme de terre et la carotte, rincer et émincer très finement le blanc de poireau. Sortir les haricots (Bibbelchesbohne) du congel

Prendre un grand faitout, y verser les légumes et couvrir largement d'eau. Porter à ébulition, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter une heure.

Couper le petit salé en cubes de max deux sur deux cm et les ajouter à la souppe. Recouvrir à nouveau et laisser encore mijoter une bonne heure

Prendre un wok ou une grande casserole et faire chauffer le beurre et la farine pour faire un roux blanc. Déglacer avec le bouillon de cuisson de la souppe : verser une louche après l'autre et mélanger au fouet pour éviter les grumeaux.

Verser la sauce (épaisse) dans la souppe pour bien la lier, mélanger. Rectifier l'assaisonnement et ajouter la crème fraiche, mélanger et servir

DSCF6813

Maintenant, si le roux blanc, c'est pas trop ton pote, y a plus fastoche : tu oubli de mettre les pommes de terre dans la souppe et au moment de la lier, tu y flanque le contenu d'un paquet mousseline (ou royco) les floconds de purée vont assurer la liaison, il te restera plus qu'à mettre la crème fraiche et de rectifier l'assaisonnement à grand renfort de maggi...... pratique mais inavouable

mais c'est ça aussi la cuisine : ne pas se prendre le chou, et comme disait ma prof de math, "simplifie" !!!