Ces derniers temps, on ne peut pas dire que le printemps ait fait des effort, les températures étaient très basses pour la saison et les salades pas trop au gout du jours, je me suis rabattu sur des souppes et des plats mijotés longuement, de préférence au four !

Des courses avec ma Môman, une promo sur des rouelles de boeuf et j'ai sorti des carrottes du congel pour nous mitonner un 'tit plat pas piqué des vers

Faut savoir aussi, ami lecteur, que les carottes, en saison, j'en ai quelques unes au jardin potager, mais comme j'ai cinq grandes souris bipèdes, les carottes du jardin se font boulotter sans passer par la case "évier de cuisine" : direct du jardin au consomateur ! Pour des concerves ou salades, on repassera ! Donc quand les carottes sont en promo elles aussi, j'en prend directos deus trois sacs de cinq kg, épluchage en famille devant le film le soir et conditionnement en cube, rondelles, rapé de frais, en sachet congélation et hop, à moins 20°C pour servir plus tard ! (en même temps, si je devais éplucher chaque carotte au fur et à mesure que j'en ai besoin.... j'en mettrait pas souvent dans la boustifaille)

DSCF6652

Faut aussi que tu sache autre chose, ami lecteur, une bonne parties de mes recettes me vient de ma Oma et la Tante Lenchen, comme l'appelaient deux générations successives, ben, c'était un cas !!

Mamée

Je te reparlerais plus tard de la Oma Lenchen, mais sache qu'elle était un grand cordon bleu et une bonne connaisseuse de tout ce qui est plantes, épices .... entre autre !

Donc, pour en revenir à mes rouelles de boeuf aux carottes, le fait qu'il y ait un tas d'épices dedans.... c'est normal !! Je ne cuisine quasi aucune viande rouge, qu'elle soit d'élevage ou sauvage, sans une bonne dose d'épices ! J'ai apris par la suite que ça rentre dans un concept qu'on nomme "cuisine médiévale", mais qu'on retrouve aussi dans la cuisine orientale : Hildegard von Bingen parlerait de "prévention" dans l'utilisation des épices et aromates en alimentation

Bref, chez les filles de la famille, c'est plutot une habitude dont on ne se dépare pô !!

Heu.... j'en était où là ??? Ah oui, aux rouelles de boeuf carottes !! On arrette de disgresser et on repasse en cuisine :

DSCF6652

Ingrédients :

pour six personnes :

une à deux rouelles de boeuf par personne (suivant la taille de la rouelle, et de l'appétit des convives), un bon kg de carottes (en cubes ou en rondelles) deux oignons, sel, laurieth sauce, deux càs d'huile d'olive, un verre de vin blanc sec, eau, poivre, canelle, quatre épices, clous de giroffles, muscade, une feuille de sauge, un brin de romarin, thym....

DSCF6653


Préparation :


Préchauffer le four sur 180°C.

Eplucher l'oignon, l'émincer

Faire chauffer l'huile dans une cocotte en fonte, faire dorrer les rouelles les une après les autres et réserver dans une assiette. Quand toutes les rouelles sont bien dorées, faire revenir l'oignon à feu vif. Laisser dorer légèrement avant d'ajouter les carottes et de les rissoler cinq mn à leur tour.

déglacer avec un verre d'eau

Ajouter la viande, les épices, les aromates, le sel. Mélanger.

Ajouter un verre de blanc sec et deux verres d'eau, couvrir et enfourner pour deux heures

DSCF6652

DSCF6653

avec une purée, c'est de la tuerie : la viande est fondante, parfumée.....

Bon, pour ceux qui aiment les sauces bien consistantes, on peu soit ajouter deux tranches de pain rassi, deux tranches de pain d'épices (tu oublie les épices dans le ragout dans ce cas là) émiettés dans la cocotte : ça cuit en même temps et ça t'épaissi le bouillon, soit épaissir avec de la farine/fécule/sauceline en fin de cuisson

Perso, j'ai servi tel quel