DSCF7039

Ah que coucou tout le monde... j'm'en vai pas vous causer du soleil ... déjà qu'on peut téléphoner à "perdu de vue", chai pô si le gars Pradel sera d'un grand secours...

Et donc par les températures estivales qu'on se coltine en même temps que doudounes et écharpes, retour des plats mijotés et de la boustifaille d'hiver (comme si on était passé à autre chose entre temps : comme disait l'autre "on se croirait en carème", et j'adore ce film, na)

DSCF7040

Ingrédients :

1,5 kg de boeuf dans le collier (c'est plus savoureux) trois belles carottes, 4 oignons, un litre de vinaigre de vin ou de cidre, poivre, baies de quatre épices, clous de giroffle, baies de genièvre, laurieth, une poignée de raisins secs, eau

sel, farine ou maizena, un chiffon sec et propre, huile

DSCF7039

Préparation :

se munir d'une cocotte en verre ou terre cuite (le Rhömertopf est idéal, mais un grand tupps peut dépanner), avec couvercle.

Parrer la viande et la mettre dans la gamelle. Eplucher et couper les carottes en cubes, les ajouter avec la viande. Eplucher les oignons, les couper en lamelles et les verser eux aussi dans la gamelle.

Ajouter généreusement les épices (pas de sel, sinon la viande tire du jus et elle sera sèche à la cuisson) les aromates, couvrir avec le vinaigre et compléter avec de l'eau pour bien recouvrir la viande.

Mettre le couvercle et dessendre à la cave, au frais (on peu envisager de mettre le tout au frigo, mais au frais ça suffit) et laisser mariner au minimum trois jours, si possible cinq  !!! Retourner la viande tout les jours histoire de bien l'imbiber de tout les côtés.

DSCF7039

Sortir la viande de la marinade, l'essuyer à l'aide du chiffon sec et propre. Filtrer la marinade, réserver le mélange légumes/aromates/épices d'un coté, la marinade d'un autre

Faire chauffer l'huile dans une cocotte en fonte, y faire dorrer la viande sous toutes ses coutures à feu vif, sortir de la gamelle et réserver.

Faire rissoler les légumes dans la cocotte, toujours à feu vif, déglacer avec une  louche de marinade.

Ajouter la viande et au besoin encore une louche de marinade. Saler !

Réduire le feu sur tout petit dès la reprise de l'ébulition, couvrir et laisser mijoter trente minutes par livre de viande (tu peux facilement y aller du double sans problème, plus c'est long, meilleur c'est)

Tourner régulièrement la viande et ajouter une louche de marinade au besoin, histoire de ne pas se retrouver sans jus dans la gamelle !! Bon, la Oma disait toujours que "la viande est cuite quand t'as plus de marinade", moi je dis, question de gout, tout le monde n'aime pô quand l'acidité est trop prononcée, donc si vous vouler remplacer la marinade par de la flotte, no problemo : fait juste gaffe à respecter les 30'/500g !

et à ceux qui se demandent où sont passé les raisins secs : dès le départ dans la marinade

DSCF7039

Pour ceux qui préfèrent la sauce bien épaisse plutot qu'un bon jus, suffit de lier avec un peu de farine, de maïzéna, de sauceline, de sauce knorr en paquet pret à l'emplois..... bref, t'as compris, tu te débrouille, le liant, c'est pas obligatoire, mais c'est bon sous le quignon de pain quand tu torche l'assiette en fin de repas !

 

-------------------------------------------------------------------

J'ai mal au crane, à la gorge, j'ai le nez pris, la goutte au pif, le moral au sous sol et un gros ras le bonnet de ce foutu temps.... et ce soir, c'est remise des prix "maisons fleuries" !!!

Nan, c'est pas un temps à géraniums, c'est un temps à tricoter devant le feu !!!