Ah que coucou tout le monde

Je vous souhaite une bien belle journée, ensoleillée si possible, douce au demeurant !

regime

Immage d'internet

 

Pourquoi je vous colle celle là ? Histoire d'avoir une introduction au blablas qui va suivre. Ben vii, je vous cause régime, yoyo, my life ce coup ci.

Pour ceux et celles qui me suivent depuis le début, vous aurez peut être imprimé le fait qu'au début du blog je ressemblais encore à ça :

44901406_p

 85 kg au plus bas, entretenu à grand renfort d'hyperactivité multiples : ménage, boulot, jardin, pompiers, repassage sur chèque emplois service, tricot, crochet, couture, rollers, vélo.... jamais à la maison, et quand j'y étais, j'avais pas le temps de lézarder sur le canap, à moins d'avoir les mains occupées, c'est fou ce qu'on tricote bien devant des séries à macabés !

J'ai jamais été mince, encore moins maigre ! à 17 ans, la balance me disait déjà "pas plus d'une personne à la fois" : 98 kg, deux ans de régime, le tout sous Isoméride (gloups)

perso 010

82 kg, taille 42/44, la fac n'a pas aidé à maintenir ça, j'ai arrêté la danse classique et l'équitation

Sortie de la fac, j'ai signé chez WW, j'ai perdu les 20 kg, et repris 30 .... pour le coup, en deux ans de WW, c'est surtout le porte monnaie qui a perdu.

perso 016

Quand aux gamins, ben.... ça aide pas vraiment : j'ai passé les 20 dernières années à yoyoter entre 98 et 85 kg, sachant que je prenait systématiquement du poids dans les six mois qui suivaient les accouchement, que je perdait dix à 15 kg sur la grossesse suivante.... que le manque de sommeil ne favorise pas vraiment l'absence de grignotage nocturne pendant les biberons...

J'ai réussi à maintenir mon IMC à 30 /31 uniquement grâce à l'activité physique, les "régimes" divers et variés auxquels je me soumettait ne faisant qu'accentuer l'effet yoyo

Il y deux ans maintenant, je me suis flingué le dos au taff : kiné, doliprane, biprofénid.... AT ! Donc qui dit arrêt de travail, dit indisponible pour raisons médicales, càd plus de gardes, plus d'inters, plus de sport... Le ménage, c'est Cher et Tendre qui s'y colle pour ce qui est de l'aspi, les gamins s'occupent du lave linge et du lave vaisselle, la pelouse... elle se démerde et j'ai une Mary Poppins qui vient repasser, faire les vitre et passer la serpillière deux fois par semaine

Un an et demi maintenant que je suis suivie à cardio prévention, à Sélestat. J'y croise régulièrement une diététitienne, la psychologue, l'infirmière.... même une louloute spécialisé en "rééducation à l'effort" que j'y ai rencontré !

La diététicienne, c'est cool, on tape la discute, elle me cause kilocalories, portions, féculents, légumes... je laisse dire

La psychologue, c'est déjà plus intéressant

Avec elle, j'ai abordé ma façon de cuisiner : des mignardises et des portions individuelles plutôt que des cakes salés et des grandes quiches et pizzas ! Pour les ragoûts, paella, couscous, choucroutes.... faire de gros volumes dont on congèle ou stérilise les restes en portions individuelles pour de futurs repas. Privilégier les sucres non raffiné et les farines complètes plutôt que les produits ultra rafinés .... j'ai stabilisé la prise de poids, et perdu deux kg en six mois !

Génial, mais pour opérer le dos, faut que j'arrive à perdre 20 kg de plus que les 30 que j'ai pris depuis l'AT

La coach en "bouger plus"... génialissime : elle m'a cuisiné sur mes habitudes de vies, mis un podomètre à la patte et constaté que j'ai plus d'activité physique qu'un bureaucrate adepte des transports en commun. Et ça alors que je me pleins que j'en branle plus une !

Début mars, ras le bonnet. Je me suis pointé au service de chirurgie bariatrique de l'hopital Pasteur à Colmars : Réunion d'information, rdv avec le chir, une liste d'ordonances longue comme un jours sans pain pour tout un tas d'examins différents !

Cardiologue, pneumologue, psychiatre, radiologue, échographie abdomino-pelvienne, endoscopie, labo du sommeil.... nutritionniste, prise de sang à la recherche de tout et du reste avec 

Tout est ok, me manque juste les résultats du cardiologue, mais il a du retard dans les comptes rendu... espère que le chir n'ait pas besoin de lui rappeler d'envoyer ça par mail, ça va faire désordre

Me reste aussi un dernier rdv avec la nutritionniste dans le courant de la semaine

Quand à la psychiatre, elle est formidable. On a discuté des différents régimes que j'ai déjà essayé, des progrès de la médecine, de recherches alternatives qui ont du mal à percer dans le petit monde des toubibs : paraîtrait il que les enzymes qu'on a dans la salive, jouent un rôle important dans la manière dont sont fractionnées les molécules durant la digestion... à suivre !

Toujours est t-il que la brave dame me sort que bon, les molécules de féculents sont plus facilement fractionnées dans un bain "basique", alors que les molécules de protéines le sont dans un bain "acide" et que bon, je ne risquait rien, étant déjà engagé dans le processus d'un bypass, à essayer de dissocier.

J'ai donc, et ce depuis trois semaine, essayé dans la mesure du possible, de cuisiner viande, poisson et autre avec des légumes et des crudités à midi, et de faire les féculents légumes crudité le soir. Pas évident. La blanquette passe mal sans croûte et sans Nüdele, pareil pour le goulasch, sans la purée, ça le fait pô. Mais bon, c'est plus trop la saison des mijotés hivernaux non plus !

Je me rabat donc sur des grillades, des salades composées, des poêlées colorées et consistantes .... les recettes vont suivre, le temps que je trouve le temps de les poster justement. Là, je sort d'un marathon médical qui m'a laissé sur les rotules .... et même que les prunes que tu reçois à l'hosto pour être garé sur la pelouse ne sont pas remboursées : deux fois 35€, tu les sent passer !

Devant la télé, le soir, je me boulotte des yaourts nature ou de la faisselle (à la marmelade d'orange ou au sirop d'érable)... ouep, je me tape mon dessert trois plombes après le repas .... histoire de quand même avoir mon dessert, parce que le jambon harissa, parait que même devant les experts, c'est pas top.

Bref, en un mois et demi, je suis passée de 119,8 kg à 114,4 ! pas mal, mais largement insuffisant.

Aucune carence

Pas plus en fer, qu'en zinc, qu'en vitamines

ça le fait

Je part quand même sur un bypass

Le dos doit être opéré, et ça, dans l'idéal, ça serait pour la semaine dernière, comme quoi ça urge !

DSCF0798

Quand j'aurais perdu assez de poids, le neurologue me retappe le dos et après, je retourne à la caserne. Objectif pompe tonne !

54277709_p

Tu peux pas savoir ce que ça me manque !