DSCF6235

Ah que coucou tout le monde, comment va ? Bien j'espère !

Bon, j'en vois qui s'étrangle au fond à droite à la vue de la photo. Je sais, en pleine période de beignets et autres gourmandises carnavalesques, je rapplique avec de la bûche de Noël, normal : quand je te disait que j'avais encore un tas de posts en retard de parution, hein.

Et puis, t'as qu'à la ranger, elle te resservira plus tard, au moins t'auras une idée pour Pâques, juste la déco à changer .... ou pas !

DSCF6238

Une bûche née de l'association choco-abricot dont on a déjà eu des versions format bouchées Sacher revisité, façon verrines abricot-abricot ....

DSCF6240

Ingrédients :

 

Pour la génoise :

4 oeufs (extra frais) 150 g de sucre, 80 g de farine, levure chimique, 50 g d'amandes en poudre

 

Pour la mousse aux abricots :

2 boites d’abricots au sirop léger, 40 cl de crème fraîche liquide entière, 2 paquets de gélatine, sucre.
Pour la mousse au chocolat :
Une tablette de chocolat noir, 250 ml de crème fraîche entière liquide
En outre :
caco amer pour saupoudrer !

DSCF6238

Préparation :

Pour la génoise :

Mettre les oeufs et le sucre dans le robot ménager, laisser tourner un bon quart d'heure jusqu'à ce que le mélange ait triplé de volume et soit mousseux et tout blanc.

Préchauffer le four sur 180°C

Mélanger la farine tamisée, la levure chimique et les amandes en poudre, maryser avec précaution le mélange  dans la mousse, verser dans un plat flexipan spécial bûche (ou la lèche fritte tapissée de papier sulfurisé) et enfourner pour 10/15 mn (à surveiller)

Sortir du four et retourner la plaque sur un chiffon mouillé/essoré tapissé de papier sulfurisé.

Recouvrir d'une seconde feuille de papier sulfurisé, d'un autre chiffon mouillé essoré et rouler pour laisser refroidir en évitant de mettre les chiffons en contact direct avec la génoise !

Pour la mousse aux abricots :

Ouvrir les conserves d'abricots, réserver un verre de sirop pour imbiber la génoise, mixer le reste en une fine purée. Ajouter la gélatine en poudre et bien mélanger.

Monter la crème fraîche liquide entière en chantilly avec un peu de sucre (suivant votre goût et la teneur en sucre des conserves d'abricots). Quand la crème est bien ferme, la macaronner avec délicatesse dans la compotée d'abricot.

Pour la mousse au chocolat :

Verser la crème fraîche entière liquide dans une casserole, ajouter la cannelle et les épices à pain d'épice, le chocolat noir cassé en petits morceaux et porter à ébullition tout en remuant à l'aide d'une cuillère en bois.

Une fois le chocolat fondu, retirer du feu, même si ça n'a pas encore bouilli. (pas grave, l'important c'est que le chocolat soit fondu)

Mélanger au fouet pour éviter tout grumeau restant et laisser refroidir.

Une fois à température ambiante, mettre au frigo (bon, j'ai collé ça sur le rebord de fenêtre, dehors : faisait quand même moins un !)

Quand le mélange est bien froid, monter en chantilly, verser dans une poche à douille à embout étoilé et réserver au frais jusqu'au montage.

DSCF6235

Montage :

Dérouler la génoise sur une plaque à pâtisserie tapissé de film alimentaire. Imbiber de sirop d'abricot (ne pas avoir la main trop lourde, au pinceau, ça le fait aussi) Étaler la mousse aux abricots dessus en laissant une marge d'un cm sur un des bords long. Rouler et emballer serré dans le film alimentaire. Mettre au frais pour trois heures (ça laisse le temps à la crème au chocolat de refroidir avant passage au frigo le temps de la monter en chantilly)

DSCF6239

Finitions :

Dérouler la bûche sur une plaque, couper les bout en biais pour des finitions bien propres. Mettre les bouts coupés sur la bûche pour donner l'illusion de branches coupées à ras le tronc.

Poser la bûche sur un plat de service, douiller la mousse au chocolat dessus, saupoudrer (au choix, pas obligatoire) de cacao amer et décorer de sujet dans le thème de la saison (là, c'était pour Noël, donc des sapins et autres petites choses en accord)

Remettre au frais le temps de servir

DSCF6235

DSCF6238

DSCF6240

DSCF6238

Bon, sur ce, je retourne à mon café, c'est que j'ai une forêt noire à fignoler moi !

Bisousssssssss