20180728_120403

 

Quand sur la route des vacances (A6 direction le marais poitevin) tu passes de nuit sous un mont superbement éclairé avec sur le bord de l'autoroute le nom du village, tu demandes à Cher et Tendre de noter le nom et quand tu rentres chez toi, tu regardes chez ton pote googol ce que ça pourrait bien être.

Et tu prends ça comme point de chute pour commencer une virée en Bourgogne bourguignonante pour tes noces d'argent avec Cher et Tendre, un beau week end sans les mouflets, comme tu devrais t'en payer plus souvent et pas toutes les 25 piges !

20180728_121818

20180728_120358

20180728_121921

Sur son éperon rocheux, l’imposante silhouette du château médiéval témoigne aujourd’hui encore du rôle défensif qui fut le sien durant des siècles.

Les premières traces de sa construction remontent au tout début du XIIe siècle, lorsque Jean de Chaudenay fit ériger un château neuf pour son fils, qui en prit possession en 1175. Le donjon carré date de cette époque.

Au milieu du XIVe siècle, la guerre de Cent Ans amène dans la région les grandes compagnies. L’enceinte et les cinq tours, reliées par des courtines, s’élèvent alors pour protéger seigneurs et villageois…

Après avoir traversé le Moyen Âge et ses tourments, la lignée des Châteauneuf s’éteint en 1457, lorsque Catherine de Châteauneuf est condamnée au bûcher pour avoir empoisonné son époux.

La seigneurie est confisquée et confiée par le duc Philippe le Bon à son conseiller Philippe Pot, futur Grand sénéchal de Bourgogne. La vie à la forteresse devient moins martiale. A la fin du XVe siècle, on y construit le grand logis, un logis d’hôtes ainsi qu’une chapelle dans le pur style gothique.

Assiégé lors des guerres de religions en 1590, le château passe ensuite entre les mains de plusieurs familles aristocratiques, qui poursuivent l’aménagement intérieur et la transformation des logis.

En 1936, le comte de Vogüe, qui l’habita, en fait don à l’Etat. Le château, classé monument historique depuis 1894 devient alors, avec le village, un site protégé, ce dernier obtenant même la labellisation de plus beau village de France.

20180728_140033

20180728_135258

20180728_135247

Partir très tôt le samedi matin, avec un pyjama et une brosse à dent dans le coffre de la voiture, un T-shirt de rechange et une thermos de café, sans trop savoir où tu vas crécher le soir, ne rien avoir prévu.... débarquer à Chateauneuf sur les coups de midi, avoir un gros coup de coeur pour l'Hostellerie du château, dégotter la dernière table de libre et se taper un gueuleton digne d'un duc de Bourgogne

Une bâtisse du moyen âge, avec sa cheminée d'époque, juste surélevée pour pouvoir travailler plus facilement (en bourgogne, les cheminées sont à même niveau que le sol, alors pour le jambon braisé, merci les lombaires en vrac) Un service de première bourre, des sourires à veut tu en voilas, un personnel ravi de te raconter l'histoire de l'Hostellerie, des plats sublimes.... que du bonheur

20180728_140033

20180728_134226

 

Faire un tours dans le village fleuri, admirer les maisons, les ruelles, les lavoirs, les fontaines, la vue, les fleurs..... 

20180728_154842

20180728_154733

20180728_154556

20180728_154143

20180728_154043

20180728_154027

20180728_154018

20180728_153923

20180728_153836

 

20180728_122200

20180728_122309

20180728_122330

20180728_122335

20180728_122447

20180728_122512

20180728_122522

20180728_122530

20180728_122622

20180728_154551

 

puis, à 14 heures, se payer une visite guidée du musée/château/merveille .... et en prendre plein les mirettes

20180728_140449

20180728_140454

20180728_140511

20180728_140657

20180728_140712

20180728_140833

20180728_141036

20180728_141045

20180728_141053

 

le logis seigneurial

20180728_141753

20180728_141820

 

les tommettes d'origines, magnifique sol peint à la main avant cuisson

20180728_141847

20180728_141901

20180728_141926

20180728_141938

20180728_141953

20180728_142053

 

les fresques peintes en trompe l'oeuil

20180728_142112

20180728_142132

20180728_142141

 

la chapelle seigneuriale

20180728_142310

20180728_142320

20180728_142337

20180728_142557

 

Les fresques murales sous les couches de stuck

20180728_142609

20180728_142634

20180728_142647

20180728_142703

20180728_142855

20180728_142916

 

Une technique de montage de mur en briques réfractaires derrière la cheminée qui permet de changer les briques usées par les flemmes sans se prendre la totalité du mur sur la hure (l'arc en brique)

20180728_143553

20180728_142939

20180728_143027

20180728_143116

20180728_143127

20180728_143204

20180728_143359

20180728_143414

20180728_143436

20180728_143521

20180728_143533

20180728_143627

20180728_143641

 

La salle de bain avec le baquet d'origine (et oui, on mettait des draps dans le baquet d'eau pour pas se prendre d'échardes) la sirène n'est là que pour mieux visualiser le fait que c'est un baquet d'eau dans une salle d'eau

20180728_143832

20180728_143848

20180728_143956

20180728_144014

20180728_144034

20180728_144137

20180728_144153

20180728_144304

20180728_144513

 

les douves

20180728_144651

 

Le jardin médiéval

20180728_144716

20180728_144720

20180728_144727

20180728_144752

20180728_145437

20180728_145449

20180728_145612

 

le logis des hôtes

20180728_150534

20180728_150543

20180728_151235

20180728_151304

20180728_151220

20180728_151307

20180728_151316

 

Les tours 

20180728_151318

20180728_151359

20180728_151504

20180728_151543

20180728_151600

20180728_151903

 

La cuisine

20180728_152031

20180728_152041

20180728_152049

20180728_152221

20180728_152324

20180728_152717

Prendre un dernier café (vider la thermos quoi) et filer plus loin, sur Avalon

20180728_120403