20171224_210954

Ah que coucou, 

Je vous souhaite un bon début de semaine, dans le froid hivernal et le vent qui fritte... pour se réchauffer l'âme, une petite douceur, toujours et encore issue du stock de "à publier" que j'ai en réserve

Vous vous souvenez surement des pralines au spéculoos que j'avai publiée ? 

DSCF6184

 

Ben, toujours avec la même recette de fourrage, des pralines en forme de coeur avec un coeur fourré de fourrage spéculoos ! Je sais, c'est pas français, mais c'est kro kro bon !

20171214_205523

 

Ingrédients :

pour les coques :

250 g de chocolat noir, 70 g de chocolat au lait

pour la farce :

100 g de chocolat blanc, 2 càs de crème fraîche liquide entière, 50 g de spéculoos, 4 càs de beurre à température ambiante

Préparation :

Tempérer le chocolat noir, en garnir les moules en forme de petits coeurs au pinceau, racler le dessus, laisser figer. Passer une seconde couche de chocolat noir au pinceau et racler le dessus des formes avant de laisser figer.

Réserver à température ambiante.

Préparer la garniture :

Faire fondre le chocolat blanc au bain mari ou au micro onde avec la crème fraîche et le beurre. Mélanger délicatement, ça doit être lisse et homogène.

Transformer le spéculoos en fine chapelure (au robot ménager ou dans un sac bien fermé avec le rouleau à pâtisserie)

Ajouter les miettes au chocolat fondu, bien mélanger et mettre dans une poche à douille avec un petit embout (on se fout de la forme de l'embout, c'est recouvert, on voit rien)

Douiller la farce dans les coeur, sans trop remplir et lisser avec le dos d'une cuillère à café 

Couler le reste de chocolat noir tempéré (re-tempéré, il aura figé entre temps) sur les coeurs farcis, lisser et mettre au frais pendant une nuit.

Sortir les pralines de leur moules, les poser sur du papier sulfurisé, beau côté sur le dessus. Tempérer le chocolat au lait et décorer les pralines de traits de chocolat à l'aide d'une cuillère à café. 

Laisser figer avant de mettre au frigo.

Se garde soit disant une bonne semaine, .... heu, .... ici, il y a eu de l'évaporation massive malgré la boîte close 

Attention, ADDICTIF comme friandise !

20171224_210954