20190303_095457

 

Cela se passe au temps des Croisades. Un chevalier de Landsberg grand, beau, fort et intelligent, sachant le retour proche dans son château d'Alsace, voulait faire un merveilleux cadeau à sa belle qui attendait depuis deux ans sagement le retour de son promis.

 

- Que puis-je offrir d'extraordinaire à une femme exceptionnelle ? pensait-il.

  

Une vieille femme qui passait par là comprit dans quelle difficulté ce seigneur était. Elle lui dit :

 

- Beau chevalier, si ta 'fleur' est exceptionnelle en ton coeur, offre-lui une fleur … exceptionnelle, tout simplement !

 

Et elle lui tendit un bouton sans forme au bout d'une tige un peu molle.

 

- Que veux-tu que je fasse d'une fleur non ouverte ? pouffa-t-il.

 

- Bien ignare tu es en amour, pauvre guerrier. Cette fleur s'ouvrira à la chaleur de votre feu amoureux.

 

Dubitatif, notre chevalier mit 'cette herbe' dans son sac et prit la direction du retour. En chemin, il se mit à préparer une prose à déclamer à sa belle.

 

Lorsqu'il revint dans son pays, c'était la fin d'un hiver de neige terrible. Malgré le froid, à la porte de son château attendait une princesse d'une immense beauté qui rayonnait de mille feux.

 

Lorsqu'il la vit, son coeur se mit a battre comme jamais, ses yeux s'illuminèrent, ses jambes flageolèrent et, ce qui est pire, les mots merveilleux qu'il avait préparés durant son long retour furent oubliés …

 

C'est alors qu'il repensa à la vieille femme. Il sortit de son sac le cadeau si insignifiant à ses yeux.

 

Evidemment, le miracle se produisit. Un feu d'artifice de couleurs.

 

La belle fut charmée par ce présent si simple et si original. Elle effeuilla un à un les pétales qui s'envolaient au vent devant le château.

 

Et c'est depuis ce jour que cette fleur pousse dans la neige fondante pour raviver la flamme des futurs amants. Il suffit, dit-on, de la cueillir ensemble et les coeurs s'entremêleront à jamais.

images (3)

images (2)

images (1)

20190303_095027

20190303_095356