Héllo mes amis,

Je vous souhaite de bien Joyeuses Pâques, avec du retard, oeuf Corse comme dirait Berru, mais bon, pour Pâques nous sommes allés faire un 'tit tour dans le Juras

20190421_102339

20190421_102349

20190421_102427

20190421_105703

 

Découverte au XIIIe siècle, ses visites organisées ont commencé au début du XVIe. Avocat au Parlement de Dôle, Me Loïs Gollut (1535-1595) donne une description très personnelle dans ses Mémoires historiques de la République Séquanaise. Pour l’auteur, la grotte d’Osselle était une ancienne mine d’or exploitée par les Romains, elle fut abandonnée dès qu’elle n’offrit plus d’or. Ainsi était née la grotte…

20190421_105926

20190421_105938

20190421_110140

20190421_110233

20190421_111314

20190421_111247

20190421_112159

20190421_112356

Quant à la formation des colonnes, au nombre d’une centaine, Gollut formula une explication aussi simple qu’originale : les eaux absorbées par la montagne, tombaient goutte à goutte en ces lieux très froids. Ainsi elles se glaçaient. Peu à peu, la glace se changeait en une matière plus solide formant alors les colonnes herculéennes qui qui devaient éviter que la montagne ne s’écroule. Dunod de Charnage, puis le père Romain Jolly, réfutèrent la théorie de Gollut. Selon eux, ce phénomène de creusement était dû essentiellement à l’infiltration des eaux de pluie. Quant à la cavité elle même, elle avait été percée par une rivière souterraine. Dans le Journal des Savants du 9 septembre 1696, M. l’abbé Boisot accrédita cette thèse.

20190421_112356

20190421_112146

20190421_112159

20190421_110726

Le fameux pont de pierres, sur la rivière souterraine, fut construit en 1751 sur l’ordre de l’intendant de province Moreau de Beaumont. Toutes les pierres qui ont servi à sa construction furent taillées à l’extérieur et transportées à dos d’homme sur près de 900m. Personne n’a pu expliquer pourquoi M. de Beaumont décida de faire construire ce pont qui ne conduit nulle part ! Car c’est depuis 1966, seulement, que l’on emprunte l’ouvrage pour visiter des galeries nouvelles…

20190421_115011

20190421_115020

20190421_115024

Ok, les photos ne sont pas top, le pont, on le distingue à peine dessus, mais faut savoir une chose, quand tu déboules devant, la première chose qui te vient à l'esprit, c'est "on est dans la Moria, C'est le pont de Durin à Khazad-dûm "

téléchargement (1)

crédit photo, office du tourisme Juras

20190421_114029

20190421_114336

20190421_114414

20190421_114428

20190421_114521

 

« Si la GROTTE D’OSSELLE a acquis une réputation mondiale elle le doit aussi à ses richesses paléontologiques qui dépassent l’imagination » écrivait P.Boulanger dans le guide des cavernes. Déjà en 1826, le grand paléontologue anglais Buckland mettait au jour le premier squelette complet d’ours des cavernes, qu’il devait transporter à Londres et exposer à l’étonnement des foules au BRITISH MUSEUM où il se trouve encore.
Cuvier l’inventeur de la paléontologie, entreprit de nombreuses fouilles dans la grotte. En 1828, Silliman dans le Journal Américain des Sciences et des Arts et la Société Royale de Londres, allaient contribuer à rendre la grotte d’Osselle célèbre dans le monde. La grotte d’Osselle est considérée comme le plus important gisement mondial d’ours des cavernes. 15 squelettes complets furent encore découverts en 1970. 2 sont visibles dans la grotte

20190421_114029

20190421_114039

 

Et en prime, 1,2 km de galerie à l'aller, autant au retour, à 13°c, l'eau omniprésente : des stalagmites, des stalagtites, des draperies, des piscines et des rivières souréraines .... Un pur bonheur

à noter aussi la visite du musé : la plus belle et importante collection de minéraux d'Europe qu'on vous présente avant de la visite de la grotte, avec un guide qui connait le sujet comme le fond de sa poche, t'en prends plein les mirettes

Photos interdites

arrivee-du-bresil-une-piece-d-exception-vient-de-completer-l-impressionnante-collection-du-musee-a-present-ouvert-au-public-1499103678

crédit photo l'Est Répubicain