20191228_145633

Héllo mes amis

Aujourd'hui je vous entraine dans une promenade un poil sportive à la découverte d'un morceau d'histoire bien souvent méconnu : Bienvenu aux Indiana Jones en herbes à la 

Mine d'Argent Saint Louis-Eisenthür - Sainte-Marie-aux-Mines

Située dans la Vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, la mine "Saint Louis-Eisenthür" a été ouverte en 1546 et elle fut l'une des plus riches exploitations de Sainte-Marie-aux-Mines.

Des visites de 3 heures (dont une heure au moins passée sous terre) sont proposées. Vous pourrez y découvrir un réseau de galeries sur près d'un kilomètre.

Bottes, ciré, casque et éclairage individuel sont fournis.
Se munir d’un pull (température moyenne de 10° dans la mine).

Heu, bon, nous y étions fin décembre, on prévois de très grosses chaussettes pour dans les bottes, et de bonnes chaussures de marche pour grimper le sentier des mineurs, une heure de promenade à flan de montagne, ça grimpe sec et c'est une sente de chèvre

20191228_145616

20191228_145633

20191228_152049

20191228_152057

20191228_152127

La mine st louis-eisenthur presente l'interet d'etre intacte. Datant du 16eme siecle vous y decouvrirez les methodes et outils des mineurs de l'epoque. Une aventure tres realiste : + d'une heure de promenade sportive dans la mine . Les commentaires sont tres explicites ... A recommander à ceux qui cherchent à decouvrir les conditions de travail des mineurs d'autrefois avec un guide professionnel et sympathique.

20191228_152513

20191228_152603

ça ne s'appelle pas Ombres et lumière pour rien 

photo du même endroit, éclairé à la bougie et au flasch de l'apareil photo, une très belle expérience

20191228_152610

20191228_153528

20191228_154043

20191228_154049

20191228_154351

20191228_155015

20191228_155255

20191228_155455

20191228_155553

20191228_160504

20191228_160511

20191228_160523

20191228_163057

20191228_163107

20191228_163526

20191228_163535

20191228_164443

 

Le descendoir : servait à remonter la caillasse que les mineurs produisaient en avançant à raison de 3 à 5 cm par jour, en creusant à grand renfort de marteau et burin

au moins l'évacuation était mécanisée, même si la force d'entrainement actionnant la poulie était humaine

20191228_165723

20191228_172152

20191228_172203

 

Le chariot servant à évacuer la caillasse vers l'extérieur de la mine, de la taille d'une poussette de poupée. Le mineur préposé à son déplacement était appelé "courreur de chien"

20191228_172237

20191228_172244

Une promenade dans la montagne qui nous a mené  à l'entrée de la mine nichée en pleine forêt. A la lueur des bougies (et des lampes frontales) nous avons parcouru les galeries taillées il y a 500 ans, gagnée par la magie du lieu où se mèlent ombres, lumières, silences et résonances

La collation de Noël, avec cacao chaud, vin chaud et Bredele ( argh, les miens c'est de la camelotte à côté, les  bénévoles assurent "grâve" avec ) servi durant ce voyage soutérain ajoutait à la magie présente

Au sortir de la mine, c'est la nuit et les flambeaux qui nous ont accueilli dans le réel

et le feu de camps, et le vin chaud, la tisane, le cacao ... et les Bredele

Et quels Bredele.... MAGIQUE